Les nouveaux terminaux intermodaux rail/route Bettembourg-Dudelange

 

Les nouveaux terminaux intermodaux rail/route Bettembourg-Dudelange permettront le transbordement de 300.000 conteneurs ainsi que de 300.000 semi-remorques par année.

La finalité des nouveaux terminaux intermodaux rail/route Bettembourg-Dudelange étant le transbordement entre le rail et la route de semi-remorques entières ou de conteneurs ce pôle d'échange se trouve à proximité des infrastructures maîtresses tant de la route que du rail.

Sur le plan des infrastructures ferroviaires les nouveaux terminaux sont directement attenants à la gare de triage de Bettembourg. Cette proximité permet de profiter de voies pour le garage, la composition et le rangement des trains accédant au ou quittant la nouvelle autoroute ferroviaire. L'embranchement unique se fait par le sud par une seule voie qui s'ouvre sur un éventail de six voies, dont deux pour le système Modalohr et quatre pour le terminal des transports combinées.

Sur le plan des infrastructures routières les nouveaux terminaux se trouvent sur le croisement de deux autoroutes internationales, à savoir dans la directio​n nord-sud l'autoroute A3 venant de la Belgique pour se diriger vers la France et dans la direction est-ouest l'autoroute A13 assurant la liaison entre le bassin minier luxembourgeois et le bassin de la Sarre.

Les quatre voies de transport combiné permettront un transbordement de 300.000 conteneurs par année. Le système Modalohr permettra le transport de 300.000 semi-remorques par année.

Lisez l'article paru dans la Revue Technique Luxembourgeoise ici.

1​​0 décembre 2014:

Le premier coup de pelle du chantier des nouveaux terminaux intermodaux rail / route à Bettembourg-Dudelange a eu lieu en présence du Ministre de l'Economie Etienne Schneider, du Ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch et du Directeur Général des CFL, Marc Wengler.

Téléchargez le communiqué de presse CFL, le communiqué de presse MDDI, le dossier de presse, le plan de situation et une photo de synthèse du futur terminal intermodal​.

15 juillet 2015: la renaturation du Diddelengerbach est achevée

Dans le cadre des travaux de construction des nouveaux terminaux intermodaux rail/route à Bettembourg-Dudelange, la renaturation du Diddelengerbaach vient d'être terminée après 15 mois de travaux de préparation. De la déviation du ruisseau sur une longueur totale de plus d'un kilomètre résultera une amélioration écologique et hydromorphologique sur le site. Le fond du cours d'eau a été aménagé de manière à donner libre cours à la vie aquatique.

La Députée et Présidente de la Commission parlementaire du Développement durable, Josée Lorsché, a assisté à l'achèvement des travaux et notamment à la migration des poissons de l'ancien cours d'eau canalisé vers le ruisseau renaturé. D'après une décision prise par le Conseil des Ministres, les mesures compensatoires des nouveaux terminaux intermodaux doivent porter notamment sur les volets de l'hydrologie, de la végétation détruite par le projet, ainsi que sur les émissions émanant des activités sur le site.

La renaturation du Diddelengerbaach constitue l'élément principal des compensations écologiques. Elle sera accompagnée de la plantation d'une chênaies de 2 hectares, prévue pour novembre 2015.

Bagger Schneider.jpg
 

Bagger spatenstich side.jpg
 

Mesures bamplanzen 2.jpg
 

Mesures bamplanzen 1.jpg
 

Expo benoy.jpg
 

Expo modele.jpg 

 

Les poissons ont été déplacés de l’ancien cours d’eau canalisé vers le ruisseau nouvellement mis en place

 

 

Sur le site lors du début des travaux de compensation: Fraenz Benoy, Directeur Activités Fret des CFL, Josée Lorsché, Députée et Présidente de la Commission du Développement durable de la Chambre des Députés, Marc Widong, ingénieur-inspecteur en chef