Construction d’un viaduc de doublement au Pulvermühle

​Le nouveau viaduc d'une longueur d'environ 242 mètres supportera deux nouvelles voies ferrées.

Le projet de la construction d’un deuxième viaduc ferroviaire à côté de l’ancien viaduc Pulvermuhle comporte trois ouvrages distincts, à savoir :

 

PARTIE 1 : OUVRAGE DU VIADUC

Le nouveau viaduc d'une longueur d'environ 242 mètres supportera deux nouvelles voies ferrées présentant un entraxe de 4,60 m. L'axe longitudinal de l’ouvrage est parallèle au viaduc existant. Le tablier du nouveau viaduc est constitué d'une structure mixte formée par une charpente tubulaire triangulaire spatiale avec une dalle en béton armé. Des pistes de circulation pour le personnel ferroviaire  sont  prévues  de  part  et  d'autre  des futures voies ferrées. Une paroi antibruit sera installée coté extérieur de l'ouvrage.

Le tablier reposera aux extrémités sur des piles culées et dans sa partie courante sur quatre piles en béton armé d'une hauteur variant de 12 à 24 mètres. Le cœur des piles est creux de manière à permettre un accès vers les sommiers et les appuis.

L'ensemble des piles culées et piles intermédiaires repose sur des pieux forés en béton armé.

PARTIE 2 : OUVRAGE SUR PERRE

L'ouvrage  sur  perré  d'une  longueur  de 275 mètres permet le prolongement des deux nouvelles voies posées sur le nouveau viaduc avec leur raccordement au tracé des voies existantes de la ligne de Luxembourg vers Wasserbillig à hauteur du PK 1,400. L'entraxe des deux voies sur cet ouvrage est de 4,60 m. L'impossibilité d'élargir le perré par talutage rend nécessaire la construction d'un ouvrage en crête de perré qui est constitué d'un caisson fermé trapézoïdal en béton armé. La paroi extérieure de ce cadre est inclinée et est prolongée par un porte-à-faux  supportant partiellement une voie ferrée  et  une  piste  de circulation pour le personnel ferroviaire.

L'axe de cet ouvrage part dans le prolongement du viaduc projeté et se raccorde tangentiellement au tracé de la ligne existante.

En raison de la faible portance du corps du remblai perré, celui-ci sera préalablement conforté au moyen d'un compactage horizontal. L'ensemble du nouvel ouvrage devra reposer sur deux files de pieux forés en béton armé de grande profondeur (longueur jusqu'a 35 m) ancrés dans la marne. Une paroi antibruit est installée coté extérieur de l’ouvrage.

Pour permettre la construction du cadre en béton et pour garantir sa stabilité horizontale, la mise en place d'un blindage vertical permanent à l'arrière de l'ouvrage est nécessaire. Ce  blindage ancré horizontalement aura un caractère définitif, car il est appelé a reprendre les efforts horizontaux des poussées des terre sur l’ouvrage.

 

PARTIE 3 : OUVRAGE ROUTIER SITUE AU DROIT DU BOULEVARD D'AVRANCHES

L'ouvrage routier existant qui est situé à la sortie Nord de la gare de Luxembourg  au droit du boulevard d'Avranches et en amont du viaduc, enjambe actuellement uniquement deux voies ferrées. Dans la situation projetée, le nouvel ouvrage d'une longueur   d'environ   100   mètres   et   qui   supporte   les   chaussées   du   boulevard d'Avranches, devra enjamber quatre voies ferrées. La future troisième voie est un prolongement d'une voie de garage située dans le tunnel de la Rocade de Bonnevoie.

La structure du pont existant doit intégralement être démolie et remplacée par une nouvelle construction en béton armé. Le gabarit intérieur de l'ouvrage est variable. La hauteur libre varie de 6,50 à 9,24 mètres. La largeur varie de 23 à 29 mètres. Au pied des nouveaux voiles des structures anti déraillement en béton faisant également office de caniveaux à câbles sont prévus sur l'ensemble de la longueur de l'ouvrage.

Les  nouveaux  voiles  en  béton  armé  fondés  sur  des  fondations  filantes,  seront réalisés partiellement avec des éléments de pré-murs et seront renforcés à espaces réguliers afin de reprendre les charges des poutres porteuses principales de la dalle de couverture.

Ces poutres sont constituées de profiles métalliques HEB partiellement enrobées de béton. Des pré-dalles en béton posées entre ces poutres feront office de coffrage perdu à la dalle.

Le tympan Nord du nouvel ouvrage a fait l'objet d'un traitement architectural et sera muni d'éléments de parement maçonnés en pierres naturelles en grès d'Ernzen. Les joints seront sciés et la face vue sera clivée. Des murs de soutènement prolongeront l'ouvrage et réaliseront le raccord avec le nouveau viaduc.

La nouvelle construction sera équipée d'éclairages permanents et de secours, de niches de sécurité et de regards et traversées sous voies pour câbles de signalisation.

Brochure Expo Pulvermühle

Consultez notre brochure Expo concernant le chantier de la mise à double voie du viaduc Pulvermühle. N'hésitez pas à nous contacter pour une visite sur site.

Dépliant Expo Viaduc Pulvermuhle

 

 

(dernière modification: 1er décembre 2013)